Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Rue de la Laine, le blog

Petite retouche…

26 Mars 2008, 08:36am

Publié par Mmm

Quand j’ai tricoté cette brassière, le modèle était prévu avec un lien à nouer, tricoté lui aussi. Laurence m’a fait remarquer à très juste titre que ce lien était un peu lourdingue, et carrément énorme une fois le nœud fait… Alors que je fouinais à la mercerie Moline, j’ai trouvé toute une série de rubans façon Hermès très mignons, dans des coloris fort chouettes. Il y en avait justement un du bon bleu ! J’ai repris la brassière et voilà le résultat !

Voir les commentaires

Serviettes brodées au tire-fils

24 Mars 2008, 12:08pm

Publié par Mmm

J’avais envie de broder sur ces deux petites serviettes, destinées à faire des essuie-bavouille pour le bébé, un monogramme très chic trouvé dans un de mes abécédaires. Ce ne sont pas des serviettes DMC, j’ai donc décidé de procéder avec un morceau de tire-fils.

 

La méthode

Vous n’avez pas de tire-fils ? Je vous conseille de vous en procurer un peu chez votre mercière. Quand on aime customiser diverses choses avec des petites croix, c’est indispensable…

La façon de procéder est simple : on découpe un morceau de tire-fils un peu plus grand que le motif prévu (il faut compter les « cases »), on en marque le centre d’un point de crayon puis on bâtit le tire-fils à l’endroit voulu sur le tissu.

Après quoi on brode le motif sur le tissu et le tire-fils, en s’aidant de la grille formée par ce dernier.

Une fois l’ouvrage terminé, il n’y à plus qu’à… eh bien, tirer les fils, jusqu’à les avoir tous ôtés ! Il ne reste plus que le motif sur le tissu.

Pour ma part, lorsque je décore ainsi quelque chose qui sera lavé souvent et sans trop de ménagement, je protège l’arrière de la broderie avec un petit morceau de vlieseline thermocollante.


La nouveauté

D’après la newsletter que j’ai reçue, DMC a même innové (une fois de plus) en inventant un tire-fils… qui fond ! Mais si vous ne le trouvez pas en mercerie, contentez-vous du bon vieux tire-fils, ôter les fils ne prend vraiment que quelques minutes.

 

Le résultat
J’ai voulu faire dans la discrétion, c’est un peu trop réussi ! Le monogramme brodé en ton sur ton, version grand et version petit, est quasiment invisible, du moins à la photo… Je n’ose pas défaire la broderie de peur d’abîmer le tissu bouclé de la serviette… Et puis, faut-il le dire, j’ai un peu la flemme (hum). C’est pour un garçon, n’est-ce pas, alors on reste dans la discrétion ;-)

 

 

Voir les commentaires

Brassière toute douce pour monsieur Bébé

16 Mars 2008, 10:51am

Publié par Mmm

undefinedCette laine « Phil’Peluche » – que je ne pourrai jamais reproduire en filant moi-même – est d’une douceur inouïe avec ses milliers de petits poils… Qu’imaginer de plus confortable pour la peau d’un nouveau-né ? Je me suis inspirée d’un modèle « fiche Atlas » (j’ai mis fin à mon abonnement et trié tous les modèles qui m’intéressaient histoire de faire don des autres ; il en reste peu, mais de quoi quand même m’occuper les aiguilles), sauf que undefinedle motif de nounours ne me plaisait pas trop – et puis, faut-il l’avouer… Je ne suis vraiment pas douée pour le jacquard. Donc j’ai tout tricoté en uni et j’ai ajouté ma touche déco personnelle après ! Le petit bonhomme est une image trouvée sur Internet par mon amie Virginie un peu avant « l’échographie révélatrice », je l’aime bien, on la reverra sur le faire-part (chut ! ce n’est pas pour tout de suite !). Je l’ai reproduite sur un morceau de feutrine avec la bonne vieille méthode du calque (on imprime à la bonne taille, on repasse sur le dessin avec un crayon très gras, undefinedpuis on applique sur le tissu en frottant bien et la poudre de graphite vient se déposer sur le tissu… magique !), puis je l’ai fixée sur la brassière avec des épingles et je l’ai brodée, la cousant en même temps. Quelques mèches de laine blanche piquetées à l’aiguille sont venues faire les cheveux, et c’était fini ! Avec le reste de laine, j’ai pu ajouter un petit bonnet fait au pif (plus rapide que de chercher un modèle correspondant à cette laine et à la taille naissance…). Ce sera la première tenue du p’tit gars ! J’ai hâte de le voir dedans…

Voir les commentaires

Sels de bain maison

2 Mars 2008, 17:42pm

Publié par Mmm

S’il y a bien une chose facile à faire, c’est les sels de bain ; il suffit de surfer un peu sur le Net pour trouver une foule de recettes, il y en a vraiment pour tous les goûts. En ce qui me concerne, j’en ai mélangé plusieurs pour faire mes propres recettes, que voici.

Pour ma part, j’utilise un sac genre Ziploc dont je retrousse un peu le bord pour le faire tenir à peu près droit et ouvert sur ma balance. Je commence par y mettre le sel et le bicarbonate qui, combattant la dureté de l’eau, fait paraît-il la peau douce. Ensuite, je mélange dans un petit bol l’huile d’amande douce et les huiles essentielles, puis je les verse sur le sel, je ferme le Ziploc et je malaxe longuement et consciencieusement jusqu’à ce que les ingrédients soient intimement liés. Il suffit de les verser dans les bouteilles ou les pots choisis avec un entonnoir, et le tour est joué !
Les ingrédients se trouvent en magasin bio.
Un grand merci à Laurence qui m’a offert ces deux superbes bouteilles Guerlain, vides bien sûr – qu’en aurais-je fait, pleines ? J’aurais dû me parfumer jusqu’au tombeau avant de pouvoir les utiliser !!!
 
Dans la grande bouteille
250 g de sel de Noirmoutier
250 g de sel de la mer Morte
75 g de bicarbonate en poudre
2 cuillerées à café d’huile d’amande douce
30 gouttes d’huile essentielle de lavande
20 gouttes d’huile essentielle de bois de rose
5 gouttes d’huile essentielle de citron
 
Dans la petite bouteille
250 g de sel de l’Himalaya
50 g de bicarbonate en poudre
1 cuillerée à café d’huile d’amande douce
20 gouttes d’huile essentielle d’orange douce
5 gouttes d’huile essentielle de citronnelle

5 gouttes d’huile essentielle de mandarine

Sels de bain maison

Voir les commentaires