Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Rue de la Laine, le blog

Papier recyclé

25 Juillet 2008, 07:30am

Publié par Mmm

Papier recyclé

C’est par le comité d’entreprise de son papa que ma pitchoune a eu pour Noël (livré en juillet, mais ceci est une autre histoire…) ce jeu éducatif pas mal fait du tout, destiné à fabriquer des petites feuilles de papier, et dont le but avoué est la sensibilisation à la déforestation et au recyclage.

Dans ce « kit » de papetier en miniature, il y a un mixeur pour réduire le papier en pulpe, un bac destiné à accueillir la pulpe de papier pour former les feuilles, et, toujours en miniature, un châssis et plusieurs formes (rectangle mais aussi rond, ovale, cœur, étoile…) ainsi qu’une presse.

Voilà un moment que je caresse l’envie de faire du papier pour réaliser des carnets, cartes de vœux, etc., mais malheureusement, le matériel et la pâte à papier sont introuvables en France, même en passant par Internet !!! J’avais quand même deux livres intéressants dans lesquels nous nous sommes plongées pour peaufiner notre technique : Le papier : création et fabrication et 300 recettes pour fabriquer son papier.

J’ouvre une parenthèse pour signaler que l’édition a traduit plusieurs ouvrages sur la fabrication artisanale du papier comme loisir créatif alors qu’on ne peut pas se procurer le matériel et la matière première en France, si par le biais de sites francophones ; il n’y a même pas de forum dédié. En revanche, bien qu’il y ait une communauté de fileur et fileuses plutôt actifs en France, bien qu’ils ne soient guère nombreux, et qu’on puisse se fournir en laine, fibres diverses et accessoires en tous genres sur de nombreux sites fort bien faits, on n’a toujours pas vu éditer de livre sur le filage traduit en français. Un manque à combler… J’en appelle aux éditions LTA, Gründ, Carpentier, Marabout, Dessain et Tolra et bien d’autres…

 

Apprendre par l’exemple

Nous avons également profité de nos vacances pour visiter un moulin où l’on fabrique su papier artisanal : le moulin de la Rouzique. À voir si vous faites un tour en Dordogne, les alentours sont grandioses, et le jeune homme qui a organisé l’instructive visite rien que pour nous était charmant.

C’était à mon avis une visite très utile, car le couchage de la feuille est une étape pas aussi simple qu’il y paraît, et il faut vraiment avoir vu faire le geste pour détacher la feuille du châssis sans qu’elle ne se déchire ou y reste bêtement collée comme un timbre à son enveloppe : le mouvement doit être à la fois rapide et fluide !

 

Les mains dans l’eau

Une fois rentrées, nous avons fait un sort au journal télé périmé, que nous avons démembré et dont la Puce a découpé les pages en petits morceaux. Elle les a même triés en deux tas, à dominante rouge et à dominante bleue, enrôlant son papa pour l’occasion. Ensuite, les morceaux de papier on trempé dans l’eau toute la nuit, puis elle les a mixés dans le petit mixeur fourni. Il restait de petits morceaux visibles dans le mélange bleu, mais j’ai mis un coup de mixeur plongeant dans le mélange rouge (devenu violet) pour qu’elle puisse y inclure des pétales de fleurs des champs.

Après cela, nous avons fait les feuilles – avec quelques difficultés… il faut être patient – puis nous les avons laissées sécher, et j’ai même donné un petit coup de fer pour les aplatir. En fait, je crois que c'est indispensable.

Papier recycléPapier recyclé
Papier recyclé

Voir les commentaires

Premier fil fantaisie

23 Juillet 2008, 15:45pm

Publié par Mmm

C’est en rêvant aux colliers en « laine élastique » de Laine Zinzin que j’ai fait ce premier essai – très perfectible – de laine fantaisie…

La technique était, si j’avais bien compris, d’imprimer à la laine un maximum de torsion pour l’obliger à jouer les ressorts ; en plus, j’en ai profité pour tester le côté laine tweedée en intégrant des bouloches bleues dans mon fil gris.

Je suis restée sur les harmonies de couleurs de mon fil « Atoll sous l’orage », puisque j’ai utilisé 50 g du shetland gris naturel que j’avais employé à cette occasion.

À la cardeuse, j’ai mêlé aux fibres grises des petits morceaux de ma laine « Atoll » coupés aux ciseaux. Un travail bien ingrat ! Couper des petits fagots de laine aux ciseaux s’est révélé assez fatigant pour que je me retrouve avec une belle ampoule ; de plus, les bouloches tombent pas mal de la laine pendant le filage (un peu moins si on lisse bien la fibre, façon worsted), donc il faut en mettre beaucoup.

Ensuite, autant vous dire que filer ce genre de fil avec un épinglier normal relève du défi à Sainte Patience – même sur le Little Gem, dont l’orifice est quand même assez généreux. Eh oui ! vous vous en doutiez, le fil se bouscule au portillon, c’est-à-dire qu’il faut filer, s’arrêter, forcer le fil à rentrer et à s’enrouler, recommencer… Vivement l’épinglier fantaisie !

Voilà, ma petite pelote bizarroïde est là. Que vais-je en faire ? Mystère. 

Premier fil fantaisie
Premier fil fantaisie
Premier fil fantaisie
Premier fil fantaisie
Premier fil fantaisie
Premier fil fantaisie

Voir les commentaires

Tee-shirt customisé kitchissime

17 Juillet 2008, 22:29pm

Publié par Mmm

C’est autour d’un petit chat karmique à thermocoller que j’ai brodé ce cœur fait de cuvettes rose vif ; en raclant tous mes fonds de tiroirs, j’ai trouvé de quoi meubler l’intérieur : boutons de plastique rose (initialement destinés au scrapbooking, si ma mémoire est bonne), strass, perles… et voici un tee-shirt tout bête customisé pour aller danser. Kitch en diable, n’est-ce pas ? Je n’aurais pas pu faire pire ? Eh bien ! Croyez-moi, la petite princesse l’adore.
  

Voir les commentaires