Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Rue de la Laine, le blog

Calendrier de l’avent

31 Janvier 2009, 09:11am

Publié par Mmm

Quand je vous disais que j’avais du retard !!! Je vous le montre en ce dernier jour de janvier, avant que ne soit définitivement terminée la saison des fêtes et des vœux.

Les petits personnages brodés sont tirés d’une petite brochure Rico Design trouvée chez ma mercière, Christmassy Messengers. J’ai travaillé à base de restes de lin et de fils à broder, je n’ai eu à acheter que deux ou trois échevettes. Le lin rouge, je l’ai obtenu en teignant du lin blanc, car je n’avais pas envie de racheter du tissu – j’en ai déjà par-dessus la tête – donc j’ai teint juste le morceau qu’il me fallait. Les petites pochettes destinées à recevoir les chocolats sont ornées de chiffres en fil métallisé posé au point de Boulogne (je vous l’avais dit, qu’il me plaisait). J’ai dû travailler sans relâche toute la fin novembre, en cachette de ma fille, pour qu’elle ait la surprise au premier décembre ; la dernière nuit de novembre, il a fallu rester debout tard… pour un calendrier qu’elle n’a pas remarqué au premier abord en rentrant dans le salon… mais lorsqu’elle l’a enfin vu, elle l’a apprécié à sa juste valeur, et elle a continué tous les soirs en réclamant son chocolat, jusqu’au soir de Noël.

Calendrier de l’avent
Calendrier de l’avent

Voir les commentaires

Premières chaussettes

30 Janvier 2009, 08:44am

Publié par Mmm

Pour moi, et pour bon nombre de dames de ma famille m’ayant précédée dans cet art, c’était le truc impossible à faire au tricot, réservé aux courageuses, aux expérimentées, aux technologiciennes de la maille ! Allez savoir pourquoi et comment je me suis laissé tenter par ce bouquin : Chaussettes faciles au tricot (tout un programme). C’était un peu un défi, j’allais quand même essayer et si je n’y arrivais pas, tant pis… Eh bien ! Figurez-vous que la voilà, ma première paire de chaussettes, une bonne semaines de soirées télé et c’est une réalité ! Et, d’une pierre deux coups, j’ai même appris le “magic loop” pour réaliser ce modèle.

Voir les commentaires

Étiquettes en tissu

29 Janvier 2009, 17:45pm

Publié par Mmm

Ces saupoudreuses en métal sont vraiment pratiques, mais quand on en a plusieurs… le risque est grand de sucrer les frites (croyez-moi sur parole). J’avais d’abord imprimé de très chic étiquettes sur du papier autocollant transparent… Malheureusement, elles n’ont pas tenu deux jours, car l’Homme armé d’une éponge a décidé de nettoyer les saupoudreuses et s’est étonné de voir fondre l’encre. Du coup, j’ai conçu ces étiquettes amovibles et lavables, en imprimant les textes sur du papier transfert pour les fixer sur du ruban de coton, cousu en forme d’anneau… Il n’y a qu’à faire glisser l’étiquette pour l’enfiler sur la saupoudreuse ou l’ôter pour la laver.

Voir les commentaires

T-shirt au chat noir

25 Janvier 2009, 19:54pm

Publié par Mmm

Il était une fois un petit T-shirt de bébé beige tout simple… un peu ennuyeux… qui me narguait du haut de toute sa beigitude… Fallait pas.

 

Étape 1 : le tie and dye

C’est tout simple et ça m’amuse encore comme une petite folle : je réunis le vêtement à teindre en boule en le froissant « artistement » (= n’importe comment) et je le ficelle dans tous les sens avec de la ficelle à rôti, comme une petite paupiette, et plouf ! Dans la teinture (rouge en l’occurrence). Ensuite, il suffit de suivre les instructions. Une petite précision : j’évite de teindre en machine, non que je craigne pour ma machine, mais parce que je trouve que ce procédé teint trop bien pour le tie and dye. La fois où je m’y suis risquée, la teinture avait si bien pénétré qu’on ne voyait presque plus les motifs. Mais comme la teinture m’amuse beaucoup et que je teins par ailleurs souvent de la mèche de laine, j’ai sacrifié ma cocotte-minute à cet usage et je peux mieux contrôler chaque étape.

 

Étape 2 : la peinture

Ce p’tit chat un peu déglingué m’a séduite il y a quelques mois, alors que nous étions en vadrouille je ne sais plus où, peut-être en Dordogne. Il décorait une affiche de spectacle passablement usée, dans un café, si ma mémoire est bonne. Hop, j’ai dégainé l’appareil photo et je me le suis approprié (oui, je sais, au mépris de toutes les règles sur le copyright). Depuis je l’utilise à toutes les sauces ; je vous montrerai dans quelque temps une flopée de T-shirts customisés sur le même modèle que celui-ci, dans des tons différents.

Là, j’ai essayé la peinture pour soie, qui m’avait déjà donné de beaux résultats sur du jersey (voir ma chemise de nuit en jersey). Depuis, je me suis toutefois aperçue que si cette peinture se pose très bien au pinceau, sans filer, sur du jersey neuf, sans doute en raison d’un quelconque apprêt, c’est une autre paire de manches une fois que le jersey est passé par la case tie and dye. Là, au contraire, ça file bien. J’ai essayé de délimiter le contour du chat avec de la gutta, mais cela n’a pas vraiment fonctionné : la peinture file tout de même. Pourtant, je l’aime bien, ce p’tit chat « bavé », ça lui donne un petit côté destroy, chébran – quel est le mot à la mode déjà ? Pardonnez-moi, je date…

Voir les commentaires

Leçon de points

22 Janvier 2009, 13:42pm

Publié par Mmm

Savez-vous ce que c’est qu’une « leçon de points » ? C’est un ouvrage regroupant de nombreux points de broderie, pendant la réalisation duquel on est (presque) sûr(e) d’en apprendre au moins un qu’on ne connaissait pas…

Le kit, je me le suis offert dans la boutique Marie Claire Idées. Pas eu trop de difficultés à le réaliser… sauf qu’il manquait une des couleurs (comme cela arrive souvent, elles sont toutes mélangées et il n’est pas facile de déterminer laquelle est laquelle : la maison “Un chat dans l’aiguille” pourrait peut-être faire un tout petit effort sur ce plan-là)… et une des pages “Technique”… mais bon, je me suis débrouillée et régalée ! Je ne connaissais pas le point de Boulogne et je suis emballée.

Leçon de points

Voir les commentaires

Tenue rayures et fleurettes pour fille

20 Janvier 2009, 14:19pm

Publié par Mmm

Je n’allais pas habiller mon Petit Prince en oubliant sa copine Chiara… En même temps que les vêtements présentés hier, j’ai donc fait la tenue « fillette », toujours à partir d’Intemporels pour bébés : une petite robe à volant ornée de boutons recouverts du même liberty qui a servi au volant et à la parementure, et un petit manteau moelleux en polaire bleue entièrement doublé de ce liberty.

Tenue rayures et fleurettes pour filleTenue rayures et fleurettes pour filleTenue rayures et fleurettes pour fille

Voir les commentaires

Tenue rayures et fleurettes pour garçon

19 Janvier 2009, 11:44am

Publié par Mmm

J’adore le mélange des discrètes rayures tennis de cette toile extensible anthracite et de ce liberty fleuri dans les tons marron, mauve et bleu. J’ai donc fixé deux parementures de liberty à l’intérieur de ce pantalon tout simple tiré d’Intemporels pour bébés (ceux et celles qui commencent à me connaître s’en seraient doutés…), ce qui m’a évité de faire un ourlet et me permet de retrousser le bas du pantalon en montrant le liberty. Pour aller avec, j’ai trouvé un tee-shirt et des chaussettes bleus, et j’ai taillé dans mes chutes de tissu quelques bavoirs très coquets ! Je précise que ce ne sont pas les bavoirs des premières purées (que je vous montrerai bientôt), mais des foulards de cou destinés à empêcher Monsieur Bébé de se tremper quand il fait ses dents.

Tenue rayures et fleurettes pour garçonTenue rayures et fleurettes pour garçon

Voir les commentaires

Essais de teintures alimentaires

17 Janvier 2009, 18:18pm

Publié par Mmm

Voilà longtemps que je lisais des commentaires élogieux, sur le Forum du filage, à propos des teintures alimentaires : leur facilité d’emploi… leurs couleurs ludiques… Bref, j’ai craqué et j’ai mis le bout du doigt dans l’engrenage.

 

Colorants Vahiné

Vous les avez sûrement croisés au détour du rayon des produits dédiés à la pâtisserie : trois minuscules fioles en plastique de colorant jaune, rouge et vert (ou bleu) estampillées du fameux logo « gonflé ». J’en avais acheté il y a longtemps pour colorer des macarons ; j’ai remis cela pour essayer de teindre de la mèche de laine avant filage.

Pour une première approche, je n’ai pas essayé de réaliser des prouesses artistiques ; je me suis contentée de teindre quelques dizaines de grammes de manière uniforme avec chaque colorant, puis de tenter quelques mélanges de couleurs.

Ma technique a été la même à chaque fois, suite à une lecture assidue du Forum du filage section « Teinture alimentaire », et à de nombreuses visites de sites de fileuses comme Wednesday Morning, ainsi qu’à la lecture de la fiche ad hoc sur le site Tricotin : dans une cocotte micro-ondes en plastique achetée pour l’occasion (pas cher au petit bazar du coin), j’ai mis 1,5 l d’eau, 185 ml de vinaigre blanc et 2 cuillers à soupe de sel fin, puis la teinture. J’ai ensuite plongé dedans la laine qui avait été soigneusement imbibée et légèrement essorée. Le tout dans le micro-ondes, j’ai laissé cuire 6 minutes à 800 W (mais certaines préfèrent procéder en deux fois : 3 minutes à puissance maximale, laisser refroidir, éventuellement retourner la mèche dans le bain, 3 minutes). Après refroidissement complet, rinçage, essorage sans brutalité, séchage.

 

Gels Wilton’s

Mettez le doigt dans l’engrenage et il vous bouffera la main, le bras, l’épaule… C’est la faute de Sabine et de toutes les « teinteuses » du Forum, je le jure ! Mais bon, j’ai vite craqué pour les colorants à glaçage professionnels Wilton’s, que l’on trouve entre autres sur le site Mora. Pour une vingtaine d’euros, je me suis offert une petite boîte contenant des mini-pots de 8 couleurs différentes – mais ce n’est pas si cher si l’on considère que les colorants Wilton’s sont bien plus concentrés que les Vahiné, et qu’il suffit d’une pointe de couteau pour teindre 50 g de laine.

Ma méthode cette fois : dans la cocotte, 1 l d’eau, 125 ml de vinaigre blanc, puis la teinture dissoute dans un peu d’eau très chaude (j’ai du mal sur ce point, je ne la trouve pas très facile à faire fondre). Ensuite, plonger ma laine mouillée dedans, le couvercle et hop ! au micro-ondes, deux fois 5 minutes avec un temps de repos entre les deux.

Et là, autant certaines couleurs (les quatre premières sur la photo) ont pris sans faire d’histoire, autant d’autres se sont comportées très bizarrement, donnant des résultats marbrés très éloignés de la couleur promise sur le pot… Dans la méthode qu’elle publie sur Wednesday Morning, Sabine explique que cette réaction est due au vinaigre et propose une technique pour l’éviter. Technique que je n’ai pas encore appliquée car, moi, je les adore, ces « ratages » marbrés, et je n’ai pas encore eu envie d’aller au-delà !
Pour
un effet marbré sans effort, j’ai mis ma mèche dans l’eau vinaigrée et jeté ensuite par-dessus deux teintes différentes sans mélanger.

Essais de teintures alimentaires
Essais de teintures alimentaires
Essais de teintures alimentaires

Voir les commentaires

Cardigan et bonnet tricotés en fil « main »

16 Janvier 2009, 07:55am

Publié par Mmm

C’est avec ma laine “Blush de sorcière” que j’ai improvisé cette veste pour fillette avec son bonnet assorti. Pour tricoter avec ma laine filée main (et teinte itou), je dessine les pièces d’un modèle simple avec les cotes, je fais mon échantillon, j’adapte le nombre de mailles et j’imagine la déco de mon choix… Ici, une bordure de point de riz avec le fil en retors navajo ; le reste est tricoté en retors deux brins avec deux petites torsades sur les côtés pour égayer l’ensemble. Comme il me restait plein de laine, j’ai inventé un bonnet carré avec la même torsade, orné de deux pampilles (encore plus faciles à faire que les pompons et dont, personnellement, je préfère la forme).

Cardigan et bonnet tricotés en fil « main »
Cardigan et bonnet tricotés en fil « main »Cardigan et bonnet tricotés en fil « main »

Voir les commentaires

Verres peints

5 Janvier 2009, 15:55pm

Publié par Mmm

C’est à l’occasion d’une soirée de Halloween (eh oui, je suis toujours aussi en retard pour vous montrer mes réalisations… les cadeaux de Noël vont-ils attendre jusqu’à février ???) que j’ai peint ces verres. Ils sont dans les couleurs orangées liées à cette fête, et assorties au punch que je comptais y servir. Chacun avait son verre à son nom, écrit au cerne or. Très pratique quand on est nombreux et qu’on ne sait pas où on a posé son verre ! Cerise sur le gâteau, à la fin de la soirée, chaque invité a emporté son verre… ce qui m’a évité la corvée de vaisselle, hi hi !

Pour une fois, j’ai fait une infidélité à Pébéo en utilisant la peinture Vitrail de Lefranc & Bourgeois, car on m’a offert un coffret contenant plusieurs pots joliment assortis et un tube de cerne il y a quelque temps. L’inconvénient est que les pinceaux et les taches se nettoient au white spirit et non pas à l’eau, l’avantage est qu’elle n’a pas besoin de cuisson. Je n’ai toutefois pas assez de recul pour vous dire si elle tient mieux ou pas.

Voir les commentaires