Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Rue de la Laine, le blog

Teintures Landscapes Elements

29 Avril 2009, 11:15am

Publié par Mmm

Je n’ai pas pu m’en empêcher !!! J’ai craqué pour le kit « Mountain »… Voici un premier essai, avec la même technique que la dernière fois, que j’ai présentée sous forme de fiche à télécharger

Simplement, cette fois-ci j’ai essayé la fixation au micro-ondes, en mettant mes petits paquets de laine (soigneusement emballés dans plusieurs épaisseurs de film micro-ondes) dans une cocotte à micro-ondes en plastique, avec son couvercle percé (4 euros au bazar du coin). Cuisson 3 minutes à température maximale, refroidissement, encore 3 minutes et refroidissement, avant rinçage précautionneux des mèches.

Les couleurs sont douces, n’est-ce pas ? Je ne sais pas encore ce que je vais en faire !

Voir les commentaires

Tapis tricoté

20 Avril 2009, 12:01pm

Publié par Mmm

On avait besoin, quelque part dans la maison, d’un petit tapis moelleux dans les bleus. Voilà qui est fait !

Je n’ai plus à vous présenter mes aiguilles géantes Rachel John, je vous les ai déjà montrées, ainsi que le poncho que j’ai déjà tricoté avec. J’avais décidé de partir cette fois sur un mélange de dix fils dans les tons de la pièce qui allait recevoir le tapis : bleu roi et ciel, blanc, gris… J’avais besoin d’un tapis d’environ 90 cm sur 85 et j’avais grossièrement calculé qu’il me fallait 1 kilo de laine. C’est en effet ce que pèse mon tapis à l’arrivée (qu’est-ce que je suis douée !). Ça faisait quand même beaucoup de laine, donc j’ai quêté autour de moi (un grand merci à ma maman, ravie de se débarrasser de certains gros fils dont elle n’avait finalement que faire), j’ai fouillé mes fonds de tiroirs (mais le poncho avait déjà englouti presque tous mes restes), j’ai fait quelques razzias de lots de pelotes sur eBay et mon cher Homme (très impatient d’avoir son tapis) m’a même emmenée chez Destocklaine ! Bref, j’ai eu de quoi faire mon choix de couleurs et j’ai sélectionné un certain nombre de pelotes dans les tons qui me plaisaient.

Tricoter les fils de 10 pelotes en même temps sans les mélanger, c’est très possible. Voici comment j’ai procédé : tout d’abord, j’ai sorti ma petite mais efficace pelotonneuse et j’ai refait toutes les pelotes que j’avais prévu d’utiliser. Il m’a fallu défaire à cette étape quelques paquets de nœuds, ce que j’étais ravie de ne pas avoir à faire pendant le tricot. Ensuite, j’ai  installé les 10 premières pelotes dans un grand sac en papier rigide et j’ai tiré pour chaque pelote le brin du milieu. J’ai assemblé les 10 brins et monté une vingtaine de mailles pour calculer mon échantillon. Cela fait, j’ai défait l’échantillon et monté le nombre de mailles qu’il me fallait pour obtenir 85 cm. Le tricotage a ensuite été très rapide pour atteindre 90 cm : en deux petits après-midi, le tapis était terminé !

Quand on tricote autant de fils ensemble, il est facile de faire des effets de dégradé (ici du bleu au violet) en remplaçant progressivement certaines couleurs par d’autres. C’est le côté artistique et vraiment amusant de ce genre d’ouvrage.

Tapis tricoté
Tapis tricotéTapis tricotéTapis tricoté

Voir les commentaires

Étole en laine filée main

15 Avril 2009, 06:54am

Publié par Mmm

Tricotée avec ce qui restait de ma laine « Atoll », une étole selon un modèle assez simple de La Droguerie… cadeau pour ma belle-maman… En guise d’attache, je n’ai pas fait la broche assortie conseillée dans le livre Drôles et colorés, mes accessoires signés La Droguerie mais une fibule à pompon (fiche explicative gratuite ici).

Étole en laine filée main
Étole en laine filée mainÉtole en laine filée main

Voir les commentaires

Une robe et un pantalon pour Mamzelle

14 Avril 2009, 13:33pm

Publié par Mmm

Moi, j’aime bien quand les bonnes copines font du tri dans leurs placards… et découvrent des « en cours » qu’elles ne finiront pas… C’est le cas de Laureen, qui est tombée sur une robe et un pantalon qu’elle avait coupés pour sa fille… qui avait grandi depuis. Dommage pour toi, Heidi ! C’est ma pupuce qui en hérite ! Laureen a eu la gentillesse de m’envoyer les pièces coupées ; je n’ai eu qu’à les assembler. Bref, tout ce qui m’embête dans la couture – relever le patron, poser le patron sur le tissu, épingler, tailler… – était fait ! Merci Laureen !!! Il ne me restait plus qu’à piquer avec ma nouvelle machine adorée. Je n’ai pas résisté à faire sur la robe rose des piqûres au fil argent, ainsi que quelques lignes de broderie machine. Le tissu bayadère très mode du pantalon se suffisait à lui-même : je n’ai rien rajouté. Mamzelle est ravie de sa robe chic et de son pantalon ample ultraconfortable…

Voir les commentaires

Mannequin de couture à épingles

13 Avril 2009, 07:48am

Publié par Mmm

Quand j’ai feuilleté Patchwork et appliqué brodé pour la première fois, j’ai trouvé bien des modèles ravissants, mais le mannequin pique-épingles, il me le fallait absolument !

J’ai commencé à fouiller mes tiroirs, cartons et placards pour en sortir le matériel. Je n’avais a priori pas besoin d’acheter quoi que ce soit (il n’était bien sûr pas indispensable que mon mannequin soit rigoureusement identique à celui proposé), sauf le pied. Où ça se trouve, un pied de mannequin à aiguilles ??? Après avoir un peu surfé – sans succès – sur mes boutiques préférées et d’autres, j’ai épluché la fin du livre et je suis tombée sur l’adresse e-mail de l’auteur, à qui j’ai tout bêtement posé la question. Elle a eu la gentillesse de me répondre très rapidement : le pied de son mannequin, c’était… un bougeoir en bois. J’ai donc filé sur mon site d’enchères préféré où j’en ai trouvé un plutôt beau, à peu de frais.

Bon, pour moi qui n’avais jamais fait d’appliqué, les petites fleurs n’étaient sûrement pas le plus facile pour débuter. J’ai eu du mal, j’avais l’impression d’avoir de gros doigts maladroits… Mais  le résultat n’est pas mal du tout.

Pour que mon mannequin se « tienne » bien, il y a toute une structure à l’intérieur : dans le bougeoir, j’ai planté un bouchon en liège, et dans ce bouchon, le manche d’un crochet en bambou que j’avais malencontreusement cassé… mais pas jeté (croyez-moi, si vous voulez bricoler un peu brutalement, prenez un crochet en fer, pas en bambou !!!)… Il va jusqu’en haut du mannequin, qui est donc bien rigide. Cela n’a pas été d’une simplicité renversante de répartir harmonieusement le rembourrage autour de cette structure, mais le résultat en valait la peine. 

Mannequin de couture à épingles
Mannequin de couture à épinglesMannequin de couture à épingles

Voir les commentaires

Deux belles sorties de bain

11 Avril 2009, 08:47am

Publié par Mmm

Taillées dans trois serviettes éponges bien épaisses, d’un beau bleu, deux sorties de bain pour mes anges… Pour Mamzelle, le patron du burnous sort tout droit de Intemporels pour enfants (pourquoi chercher plus loin). La forme est bien mignonne ; je l’ai simplement fait un peu plus long que prévu pour qu’elle couvre les jambes à la façon d’un vrai burnous. Si l’on excepte la pose de la parementure qui peut sembler un peu délicate, comme souvent, c’est un modèle très simple à faire. Mais pas aussi simple, bien sûr, que la sortie de bain de Petit Monsieur, que j’ai trouvée dans Intemporels pour bébés… Les deux capuches sont ornées d’un pompon bricolé en restes de laine (pas très visible sur le cliché, mais ne croyez surtout pas que ces deux-là soient faciles à photographier !!!).

Voir les commentaires

Cadeau de naissance

10 Avril 2009, 07:54am

Publié par Mmm

Une layette pas très vite faite, puisque le petit Oihan a déjà presque deux mois… Comme cadeau de naissance, ce n’est pas très sérieux ! Heureusement, c’est du trois mois, donc à moins que ce ne soit un géant, cela devrait lui aller.

Le pantalon est en coton, retenu par un lien à la taille car je trouve cela plus pratique que l’élastique pour les bébés (surtout quand on n’a pas ledit bébé sous la main pour mesurer son tour de taille !!!). Le modèle vient de… vous vous en doutez… Intemporels pour bébés.

La brassière à encolure américaine, très pratique et confortable bien qu’un peu plus minutieuse à réaliser qu’une forme plus habituelle, est un modèle Phildar, mais je l’ai réalisée en mérinos superwash (censé passer en machine…) de coloris écru naturel, filé main (je suis toute fière d’avoir fait le fil à la bonne grosseur, car j’avais choisi mes modèles au préalable ; ce n’est d’ailleurs pas le même fil pour la brassière et pour les chaussons), ainsi que les petits chaussons au point de riz, un modèle adorable et vite fait tiré de Chaussettes faciles au tricot.

Le pull assorti du doudou – il me restait de la laine – est né sous mes doigts… et sur le doudou, qui portait à l’origine un petit T-shirt très moche. Je n’ai eu qu’à en copier les mensurations un peu au pif – les côtes, ça « pardonne ».

Cadeau de naissance
Cadeau de naissanceCadeau de naissance
Cadeau de naissanceCadeau de naissance

Voir les commentaires

“Lagon blanc”

2 Avril 2009, 07:49am

Publié par Mmm

Séduite par les couleurs de mon kit de teinture Landscapes Elements « Coastal », j’ai eu envie de faire un beau célibataire pas trop fin pour tricoter un pull à mon fiston. Je teignais de la « superwash » (mèche de laine traitée pour ne pas feutrer au lavage et donc, censément, passer en machine au programme adapté… je vous dirai si cela marche vraiment quand j’aurai fait l’expérience). Cette laine est-elle moins « buvarde » ou est-ce moi qui ai eu la main beaucoup trop légère côté teinture ? Le résultat est un peu fadasse par rapport à ce que j’attendais. Nous dirons, pour être optimiste : « pastel ». J’espérais quelque chose de plus pétant ! La teinture posée au pinceau est restée en « taches » au lieu de diffuser, donc il y a beaucoup de blanc. Mais le résultat reste agréable à l’œil.

“Lagon blanc”
“Lagon blanc”
“Lagon blanc”
“Lagon blanc”

Voir les commentaires