Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Rue de la Laine, le blog

“Maîtresse”

28 Septembre 2009, 17:20pm

Publié par Mmm

Quel drôle de nom, me direz-vous… Non, ce n’est pas un fil “spécial dominatrice” pour enchaîner Monsieur aux barreaux du lit… C’est un fil que j’ai fait pour m’exercer aux petits ajouts fantaisie, en m’inspirant beaucoup, bien sûr, des pages très pédagogiques de Intertwined. Cocons, zigouigouis, petits nœuds et autres… Il m’a fallu quelques mètres de fil (en additionnant les deux écheveaux, environ 285 mètres pour 130 grammes) pour avoir l’impression de les maîtriser à peu près. J’ai utilisé du mérinos gris clair pour le fil lui-même, et du mérinos blanc teint en rouge clair avec une teinture Dupont Coquelicot pour les “embellissements”. J’ai fait le retors avec un fil à broder métallisé rouge. Et ce n’est qu’après avoir réalisé tous ces “exercices” que je me suis lancée dans le fil “Chine impériale”.

“Maîtresse”
“Maîtresse”“Maîtresse”

Voir les commentaires

En passant par Semur, avec mon rouet…

27 Septembre 2009, 09:18am

Publié par Mmm

C’est à la mi-février de cette année que Sandrine a lancé le projet d’un grand rassemblement en Bourgogne pour les membres du Forum du filage… et c’est le week-end dernier que nous avons enfin pu nous rencontrer.

Certaines étaient des habituées, d’autres, comme moi, venaient pour la première fois. Sandrine et Jeff avaient très bien organisé les choses, et loué une magnifique salle voûtée, aux murs de pierre, où nous avons pu étaler nos trésors, installer nos rouets et même prendre nos repas. Ce fut un plaisir de nous rencontrer, après tant de mois, voire d’années d’échanges “épistolaires”. J’ai vu de nombreux coups de cœurs, des liens se tisser – hum, pardon, se filer.

 

Le « sandwich »
Il était prévu un échange de fibres sous forme de « sandwich ». Le principe : chaque participant amène environ 150 g de fibres, au choix. J’avais opté pour un mélange très doux, à la cardeuse, de mérinos, mohair, angora et soie, le tout blanc. Un vrai petit nuage ! J’ai déposé mes nappes sur la table prévue pour, avec toutes les autres contributions, et le lendemain, nous sommes toutes reparties avec un sac contenant un peu de chaque paquet de fibres… Des petites mains de fées avaient œuvré dans la nuit pour faire le partage… J’ai tout étalé sur un grand plateau et je prévois de tout filer ensemble en un gros fil fantaisie qui symbolisera ces deux jours de rencontre et d’échanges. Ce matin même.

 

La tombola

Sandrine avait également prévu une tombola. Vous avez peut-être découvert que fileurs et fileuses, comme beaucoup de communautés sur la Toiles, sont friands d’échanges et de parrainages. J’ai déjà participé à deux échanges que je vous ai présentés ici et ici, organisés par Elo. Je n’allais donc pas passer mon tour ! Et j’ai eu de la chance car le sort m’a attribué l’écheveau de Filorence. J’aimerais pouvoir vous diriger sur son blog, mais je crois qu’elle n’en a pas… Cela ne m’étonne guère car elle est très modeste ; pourtant c’est une véritable artiste qui crée des bijoux en laine et argent, des colliers avec ses propres fils qui sont de toute beauté. J’ai photographié son écheveau, mais sa beauté et son élégance ne se révèlent qu’à l’œil nu ! Il est magnifique, d’un bleu indigo profond, retordu avec un fil fantaisie très médiéval dont elle a eu la gentillesse d’ajouter un mini-écheveau dans son paquet. Il y avait aussi du mélange cardé mérinos/mohair à filer, et des colorants naturels pour teindre les œufs de Pâques ! Je vous garantis que je n’attendrai pas Pâques pour les tester, et sur de la laine bien sûr !!! Ou du mohair. Je ne sais pas encore. Pour voir les autres écheveaux de l’échange, un post leur est dédié sur le Forum.

Pour ma part, j’avais mis en jeu un fil spiralé dans le style du “Sucre d’orge framboise-orange” que je vous ai présenté il y a peu. Cette fois, je m’étais attaquée à mes coloris fétiches de l’année : turquoise-chocolat.

En passant par Semur, avec mon rouet…En passant par Semur, avec mon rouet…
En passant par Semur, avec mon rouet…En passant par Semur, avec mon rouet…En passant par Semur, avec mon rouet…

Voir les commentaires

Ce soir je serai la plus belle…

11 Septembre 2009, 09:03am

Publié par Mmm

C’est pour une occasion spéciale que j’ai eu besoin d’une tenue un peu habillée… La voici, la voilà… un poil froissée car je l’ai portée et mise dans la valise et, pardon pardon ! Toute occupée à des folies de tricot et de tissage, je n’ai pas pris le temps de la repasser !

 

Au départ

J’avais un paréo acheté cet été 10 euros sur un marché de Dordogne, dont le tissu m’avait carrément séduite ; vous l’avez déjà peut-être remarqué, j’adore les paréos alors que je n’en porte jamais. Ou plutôt si, mais toujours le même, que ma môman et mon pôpa m’ont ramené du Sénégal il y a une vingtaine d’années (time flies). Mais j’adore les tissus des paréos, et depuis que je suis « sortie du placard » – depuis que j’ai arrêté de porter du noir pour faire croire que j’étais très élégante et beaucoup moins ronde – je n’hésite pas à me tailler dedans hauts colorés et pantalons souples. En général, il y a juste le bon métrage. Celui-ci, dans des tons que j’affectionne, est une merveille de tissage souple et aérien, avec ici et là un fil argenté pour le côté chic (la photo ne lui rend pas hommage). Il donne carrément des envies de tissage.

 

Le patron

Je suis revenue sur le patron de mon top « 4 bémols », pas du tout prête à lâcher l’affaire, et j’ai soigneusement repris mes mesures pour les comparer à celles de la pochette. Pas à tortiller, j’avais choisi la bonne taille. Pourquoi était-ce dix fois trop grand, alors ? J’ai bien étalé la feuille à patrons et mesuré les pièces, effarée de l’amplitude prévue. Je ne suis pas experte mais là… ! Bref, j’ai décidé de tenter la plus petite taille (j’en entends rigoler dans le fond) et j’ai sorti un paréo passe-partout, pas très gai (hum, un cadeau qu’on m’a fait il y a bien longtemps en espérant m’amincir… amie bien intentionnée…), pour faire un essai. C’était un essai alors je n’allais pas finasser, j’ai tout fait à la surjeteuse rapidement, un petit ourlet roulé pour les bords, hop ! Eh bien, il m’allait tout à fait correctement. Décidément ! Il faut y aller avec précaution avec les patrons Buttericks ! Quand je pense qu’ils conseillent de couper directement la feuille ! Comment on fait si on se loupe, on rachète un autre patron ??? Pour ma part, ma môman m’a bien appris à toujours décalquer mon patron sur du papier de soie. Je dois avouer que c’est une des étapes qui me plaisent le moins, mais je m’y tiens (rrrhôô là là, ce que je suis raisonnable).

 

Le fignolage

Bon, là j’ai pris mon dernier paréo en date, le turquoise (non, elle n’est toujours pas finie, ma crise de turquoise !), et j’y suis allée très soigneusement. J’ai trouvé un reste de tissu assorti pour tailler une parementure, j’ai coupé (puis assemblé sans trop de problème, mis à part quelques fautes d’inattention, mais j’ai décousu et recousu) les pièces du top, et j’ai même réussi à gratter de quoi me faire un sac assorti !

 

L’accessoire

Je suis repartie sur l’adorable modèle Attrait du fil, que j’ai déjà fait il y a quelque temps – ô surprise, c’était déjà un sac « bémol » ! décidément !!! –, mais avec quelques modifications : la partie inférieure est moins haute faute de tissu ; les coins du bas ne sont pas arrondis ; j’ai fait deux et non pas une poche cachée dans le sac, mais elles sont fixées à la doublure, car le tissu du sac est trop fragile. Le résultat est craquant. Trop contente. Franchement, n’hésitez pas à tester le pas à pas très bien fait d’Attrait du fil, il n’y a qu’une après-midi de travail et on ne le regrette pas.

 

Une suite ?

Vous allez rire mais je n’ai pas jeté les minuscules chutes de tissu qu’il restait, non plus que les franges du paréo. J’aime trop ce tissu pour en jeter un seul gramme. J’ai l’intention de les effilocher pour les intégrer à un filage… la suite au prochain numéro.

Voir les commentaires

“Sucre d’orge framboise-orange”

3 Septembre 2009, 13:06pm

Publié par Mmm

C’est chez Lululibellule que je suis allée ce week-end, apporter mon métier à tisser qui va continuer sa carrière chez elle… Non, je n’arrête pas le tissage ! Je vais d’ailleurs bientôt vous en montrer ! Mais j’ai craqué pour un Knitters Loom pliant, un peu moins encombrant…

Ce fut en tout cas un plaisir de rencontrer Lululibellule ! Comme je n’allais pas arriver les mains vides, j’avais aussi une grosse pelote de laine ! Avec deux brins de ma “crise de Dupont” de l’autre jour, un jaune et un magenta, j’ai filé ce célibataire spiralé en une fois, sur une bobine jumbo, et j’ai réussi à en faire une énorme pelote grâce à la pelotonneuse KnitPicks, qui n’a pas peur des gros volumes. Cette pelote pèse 150 g et il y a environ 520 m de fil. Je me demande bien ce que Lululibellule va en faire !!!

Je ne suis pas partie les mains vides puisqu’elle m’a donné de la soie de bananier dont elle a déjà fait un beau fil… mais, chut ! elle ne l’a pas encore montré sur son blog.

“Sucre d’orge framboise-orange”
“Sucre d’orge framboise-orange”“Sucre d’orge framboise-orange”“Sucre d’orge framboise-orange”

Voir les commentaires