Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Rue de la Laine, le blog

Veste kimono tissée

28 Décembre 2009, 17:11pm

Publié par Mmm

La cigale ayant tissé tout l’été

Se trouva fort bien vêtue

Quand la bise fut venue…

 Vu le succès de mes petits kimonos, j’ai essayé de mettre au point une version tissée en lin et soie… Malheureusement, elle n’était pas prête pour cet été ! Je n’ai plus qu’à la ranger et à attendre le retour des beaux jours !

Si ce modèle vous intéresse, vous pouvez télécharger le patron gratuit.

Veste kimono tissée

Voir les commentaires

Une belle boîte à couture

21 Décembre 2009, 09:38am

Publié par Mmm

266-1Ça y est, ma Pitchoune commence à découvrir les arts du fil… À huit ans, il me semblait normal qu’elle trouve sous le sapin sa première boîte à couture… Mais c’est quand même un symbole fort pour moi qui bricole beaucoup, donc je voulais une très belle boîte qu’elle puisse garder très longtemps. Eh bien, figurez-vous que je n’ai pas trouvé mon bonheur ! Chez Sajou, spécialiste de la belle mercerie un peu rétro, ils font de jolies boîtes garnies… mais en carton. Pas assez solide à mon goût. Du côté des boîtes plus « durables », je n’ai rien rencontré de très séduisant… Celles garnies de tissu sont souvent assez kitsch… Celles en bois sont banales, ou très chères… Bref, une fois de plus, il n’y avait pas à tortiller : il fallait m’en occuper moi-même. C’est simple, quand on a tendance à faire la fine bouche, il faut être bricoleur.

266-7La boîte

D’abord, il me fallait une boîte en bois brut, je n’avais pas le temps de la construire moi-même. Sur les conseils de mon amie Babeth, j’ai fouillé le stand de la maison Produits d’antan, au dernier Salon MCI. Enfin, quand je dis « fouillé », j’ai presque immédiatement trouvé mon bonheur, une boîte assez spacieuse, avec un double compartiment à l’intérieur. Leur catalogue est une mine d’or, on y déniche nécessairement ce dont on a besoin.

Pour la déco, je suis restée simple : 5 ou 6 couches d’un beau vernis acajou. Afin d’obtenir un beau brillant et une couleur profonde, il n’y a qu’une façon de procéder : bien poncer l’objet, appliquer des couches fines en « tirant » bien le vernis au pinceau, bien laisser sécher chaque couche et la poncer légèrement avant de poser la suivante. Avec les temps de séchage, cela demande quelques jours, mais le résultat vaut la patience et les efforts consentis.

266-2Le contenu

Bon, pour le contenu, comment ne pas craquer pour les adorables fils et pochettes d’aiguilles de chez Sajou ? M’étant privée de leurs belles boîtes, je m’en suis donné à cœur joie pour le contenu de la plaque compartimentée. Dans le grand double fond, des patrons de vêtements de poupée, des chutes de tissu, des babioles de customisation…

 266-3

266-4La plaque

Côté déco, je me suis longtemps posé des questions, et j’ai fini par choisir de coller une étiquette sous résine, façon plaque émaillée. Hum ! cela faisait longtemps que je voulais tester la technique du coulage de résine, de toute façon… Je me suis procuré le matériel nécessaire au même salon que la boîte, et j’ai bien suivi les instructions données sur le stand et reprises sur le site de Résin’art.

D’abord, je me suis fait la main sur le couvercle de la boîte des ciseaux Sajou, qui a une très belle étiquette dans les bleus.

J’ai découpé le couvercle proprement au cutter avant de le coller sur un support rigide et non poreux.
266-8
Ensuite, je l’ai positionné sur des vieux bouchons en plastique en utilisant un mini-niveau à bulle pour qu’il soit parfaitement horizontal. Il ne restait plus qu’à couler la résine… et patienter 24 heures.

266-9
Voici le résultat ! Une très belle plaque bien brillante… hélas, la résine a donné de la transparence à l’étiquette qui était collé sur le couvercle en carton de la boîte, d’un bleu plus foncé, ce qui la rend moins lisible et moins jolie. J’aime pourtant beaucoup le résultat, pas question de le jeter ! mais ce n’était pas assez parfait pour décorer ma belle boîte.

266-10Je suis donc retournée sur le site Sajou et j’ai téléchargé l’image d’une de leurs belles étiquettes rétro, je l’ai imprimée sur du papier photo et j’ai recommencé tout le processus. Le résultat était impeccable, et c’est cette plaque-là qui orne ma boîte. Je n’ai plus qu’à l’emballer pour la glisser sous le sapin… 

 

Voir les commentaires

Cadeau de naissance

15 Décembre 2009, 08:33am

Publié par Mmm

Je vous l’avais promis en vous montrant le fil, le voici, le cadeau de naissance d’Ariana ! Le modèle vient de l’incontournable (un de plus dans la collection) Tricots intemporels pour bébés, c’est la fameuse brassière à rangs raccourcis dont ma mère m’a affirmé avec un sourire nostalgique que ce genre de modèle avait plus d’un siècle (voui, on a bien dit « intemporels »). J’ai bien aimé tricoter les fameux rangs raccourcis et je trouve que le modèle met bien en valeur le fil ! J’avais calculé large et il m’est resté de quoi faire aussi une paire de chaussons ! Et, pour couronner le tout, un chouette petit doudou de chez La Sardine… oui, j’ai encore craqué ! Quand est-ce qu’elle nous publie un livre de « doudous intemporels », d’ailleurs, cette chère Sardine ? Il serait le bienvenu !!!

Cadeau de naissance
Cadeau de naissanceCadeau de naissance
Cadeau de naissance

Voir les commentaires

Coussin feutré... décevant

14 Décembre 2009, 07:17am

Publié par Mmm

264-1Encore un modèle tiré de Knitting Never Felt Better, de Nicky Epstein ! Mais celui-ci m’a donné plus de mal… J’ai sans doute assez mal choisi la laine et je n’ai pas fait d’échantillon (c’est pas bien, je sais, mais que celle qui n’a jamais craqué pour cause d’impatience me lance la première machine à laver ;-) donc j’ai dû arrêter le feutrage avant qu’il soit complètement imbriqué, sans quoi il serait devenu trop petit pour mon coussin… et à mon grand étonnement, les i-cords que j’avais préparés, et qui n’avaient pas rétréci au feutrage, étaient trop courts pour réaliser le dessin proposé ! Bizarre ? Bon, je me suis débrouillée, j’ai adapté… mais je suis globalement déçue du résultat. Et le côté rayé ne me plaît pas non plus. La laine tweedée qu’avait choisie Nicky Epstein rendait beaucoup mieux. À retenter !
264-2

Voir les commentaires

Fil perlé

13 Décembre 2009, 08:28am

Publié par Mmm

Mmmmmmmh ! que celle qui n’a jamais craqué pour une « nappe » cardée de chez Crystal Creek Fibers (ici et ici) me jette la première bobine jumbo !!!

Alors, j’attends ? (De pied ferme !)

Ce mélange alpaga, mérinos et soie noir et or (Black Gold), je l’ai couvé longuement des yeux avant de me décider… Fallait pas le gâcher…

Je me suis finalement lancée en achetant sur eBay un lot de perles anciennes, après avoir lu un post instructif sur le filage des perles du forum Tricotin (encore merci à Esperluette !). Pour voir la vidéo directement, vous pouvez cliquer ici.

Eh bien, l’enfilage des perles peut s’avérer un peu long et fastidieux (ici j’ai mis 120 perles pour environ 150 g de fibres… et je les trouve un peu perdues, il en aurait fallu le double ! ou alors, des perles plus grosses) mais ensuite, au filage, cela va tout seul.

Fil perlé
Fil perléFil perléFil perlé

Voir les commentaires

Barrette en « freeform »

12 Décembre 2009, 08:21am

Publié par Mmm

262-1Le « freeform », vous connaissez ? Une petite idée de ce que ça peut être ? Un amoureux du classicisme lèverait un sourcil et répondrait : « Hum, à première vue, du crochet sous acide. » OK, c’est bien à ça que ça ressemble… mais c’est de l’art, pourtant… et pour quelqu’un comme moi, c’est incroyablement difficile. Pour commencer, il n’y a pas de patron ! Il faut aller au gré de sa fantaisie… Eh bien, ce n’est pas si simple. Certains ont l’angoisse de la page blanche, moi, j’ai l’angoisse du crochet vide. Crochet que j’ai redécouvert il n’y a pas si longtemps avec Tine et ses beaux sacs japonais… J’avais laissé l’outil de côté depuis quelques années, la faute à plein d’autres techniques passionnantes… Oui oui, Monsieur Albert, c’est aussi un peu à cause de vous ! (Monsieur Albert, hiératique, dans son coin, ne bouge pas une pédale en réponse à des allégations aussi éhontées.)

Mais c’était compter sans Lexi Boeger qui évoque le freeform dans ses ouvrages… J’ai voulu me documenter un peu, j’ai surfé… Aïe ! et là j’ai découvert (en pleine figure) Prudence Mapstone, Myra Woods, etc.

262-2Comment ne pas être séduite ? J’ai dévolu un panier spécial à la chose, avec bouquins, outils et laines affriolantes… un livre, Freeform Crochet and Beyond… et j’ai attendu que vienne l’inspiration.

Pour tout vous dire, je l’attends encore.

Mais j’ai utilisé les derniers mètres du fil offert par Zouzou avec lequel j’ai tricoté mon premier châle dentelle pour me faire cette barrette assortie… Non c’est vrai ça, que faire d’un châle dans barrette assortie ? ;-)

 

Eh oui, première constatation : la grâce fofolle du freeform naît avant tout du choc et de l’originalité des fils employés ! Peut mieux faire !

 

Voir les commentaires

“Bleu Ariana”

11 Décembre 2009, 07:11am

Publié par Mmm

C’est pour Ariana Suren, le beau bébé de nos amis qui vivent actuellement à Pasadena, que j’ai filé ce mélange laine et soie (rien n’est trop doux pour un bébé) teint aux peintures Dupont et retordu à deux brins, dans l’optique d’un cadeau de naissance que j’espère vous montrer très bientôt.

“Bleu Ariana”
“Bleu Ariana”“Bleu Ariana”“Bleu Ariana”
“Bleu Ariana”“Bleu Ariana”

Voir les commentaires

Écharpe à « bouboules »

7 Décembre 2009, 09:25am

Publié par Mmm

Écharpe à « bouboules »Écharpe à « bouboules »

Encore un petit pas sur le côté pour élargir ma palette… C’est en admirant quelques belles réalisations autour de moi et surtout à la lecture du magnifique Knitting Never Felt Better de Nicky Epstein que j’ai craqué pour le tricot feutré…

Bon, je le savais, qu’on pouvait passer certains tricots en machine et les feutrer sciemment pour obtenir une texture différente, notamment pour faire des sacs ou des chaussons. Mais je n’étais pas consciente du nombre de petites techniques spéciales que l’on pouvait associer à cette opération pour obtenir des effets carrément magiques ! Et quand je suis tombée sur cette section de « tie and felt », dans ce livre de Nicky Epstein qui accorde encore plus de place à la technique qu’aux modèles, j’ai immédiatement voulu, tout-de-suite tout-de-suite, l’écharpe « à bouboules ».

J’espère bien que Flore ne me lit pas, car si elle savait à quel point je massacre le beau Kid Mohair Adriafil qu’elle vend sur Tricotin, elle risque d’en tomber en syncope… C’est vrai que c’est un très beau fil, vraiment fin, d’une douceur extrême et vendu dans une palette de couleurs à tomber… Et moi, vilaine bricoleuse impénitente, qu’est-ce que j’en fais ? Ben, déjà, je commence par le passer à… la machine à tricoter… Ben oui, j’ai craqué pour une vieille Passap Vario ! Nicky Epstein le dit, « c’est l’occasion de ressortir la machine à tricoter »… donc, moi, docile, j’écoute Nicky Epstein. Et l’idée de passer des heures et des heures à tricoter une bande de jersey tout bête avec des petites aiguilles, bof, j’ai déjà trop de choses à faire dans bien trop peu de temps. Et ce fil est si beau qu’en plus, il se tricote très bien sur cette Vario, on dirait que ça a été fait aux aiguilles (faut dire que je n’avais pas mis le poids). Et donc, en une heure, hop ! J’ai ma petite écharpe. Bon, Flore ne s’est pas réveillée de sa (longue) syncope, j’espère, car après avoir parsemé mon tricot de billes empruntées à ma fille, soigneusement nouées, je le flanque dans la machine à 40°. Aïe aïe aïe !

J’ai même été un peu trop optimiste. Ce qui en est ressorti : une jolie écharpe beige avec des superbes bouboules bien aériennes une fois les billes détachées… Oui mais, toute collée et tortillonnée sur elle-même ! Horreur, malheur !!! Flore, voile-toi les yeux !

Bon, je ne vais pas vous dire que j’ai passé commande d’une seule pelote de Kid Mohair sur Tricotin, je sais très bien que vous ne me croiriez pas… Et cette écharpe m’avait tellement séduite que j’étais prête à en faire cadeau pour Noël… Donc, je prends une autre pelote, verte celle-là (un très beau vert d’ailleurs), et hop, machine à tricoter, écharpe, billes, machine à laver… Cette fois, je prends mon programme à 40° le plus court et j’arrête au bout d’un petit quart d’heure… Pas la peine d’aller plus loin, le résultat est là. La largeur où il n’y avait pas de bouboules a déjà commencé à se tortiller un peu mais j’arrive à la remettre à plat sans difficulté. Il faut dire que j’avais enfilé le long des deux bords un bout de fil de coton mercerisé, sur les conseils de miss Epstein, cela a peut-être évité le pire.

Opération réussie et bien réussie, car cette écharpe exhibée avec fierté samedi soir a filé au cou de Sandra, sans un regard en arrière ! Bon, m’en fiche, il me reste un beau bleu sombre qui m’ira très bien. Où elle est, cette machine à tricoter ? Viens là, petite…

Écharpe à « bouboules »Écharpe à « bouboules »
Écharpe à « bouboules »Écharpe à « bouboules »

Voir les commentaires