Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Rue de la Laine, le blog

Takhli-ci, takhli-là…

31 Août 2010, 15:27pm

Publié par Mmm

Moi qui ai toujours reculé des quatre fers devant le fuseau, arguant de ma grande paresse (“... Quoi ? Lever les bras pour filer ???”), j’ai fini par m’incliner devant le talent de Skimo, qui s’est lancée dans la fabrication de petits fuseaux supportés inspirés du takhli indien. Elle en a créé un si adorable, avec une aiguille à tricoter, une pièce de 25 centimes de 1928 et une pointe de flèche (!), que j’ai bien été obligée de succomber !!! Pas ma faute ! Jugez-en par vous-même, il est magnifiquement illustré dans cette discussion du Forum du filage.

Bon, une fois le joli petit objet en ma possession, avec son bol en métal “chantant” et une dizaine de grammes d’un beau mélange de laine bleue (car notre Skimo connaît bien mes goûts…), il a fallu que je m’exécute et que je me lance.

Pour tout vous avouer, j’avais longuement surfé sur Youtube quelques jours avant de l’avoir et la nuit précédente, j’en avais longuement rêvé ! Mais quand enfin j’ai pu m’installer au calme pour reproduire les mouvements que j’avais vu illustrés en vidéo… Comment vous dire… cela ne s’est pas fait sans mal ;-) Au moins, le bol “chantait” à chaque fois que le fuseau se cassait la figure, et tout cela a beaucoup diverti mon Homme qui croyait entendre une sonnette de vélo (ce n'est pas qu'il rapporte tout à la petite reine mais… pas loin).

Mais enfin, après quelques heures de patience, j’ai réussi à produire un fil. Pas assez tordu, très fragile, mais un fil tout de même. Et je n’ai eu de cesse d’avoir filé toute la laine offerte : croyez-moi, heureusement qu’ils sont transportables, ces petits fuseaux, car c’est une activité assez addictive. J’ai même réussi à le retordre ! Bon, en multiples petits morceaux ;-) mais c’est un début et je suis loin de m’avouer vaincue. Il y a là presque 80 mètres d’un fil doux et léger pour 12 g de laine. J’ai hâte de m’en faire un beau petit bijou.

Takhli-ci, takhli-là…Takhli-ci, takhli-là…

Voir les commentaires

Mon premier vêtement feutré !

15 Août 2010, 15:18pm

Publié par Mmm

Fallait bien que je me lance, après tout le mal que Bettina s’est donné pour m’apprendre l’usage du gabarit… Les vacances, c’est le moment de tous les courages ! C’est à dix heures du soir avant le départ que j’ai taillé mon gabarit en papier bulle, en m’inspirant d’un tee-shirt qui me va bien, et en ajoutant pieusement mes 30 % de coefficient de rétractation (qui est plutôt, en matière de gabarit, un coefficient d’augmentation).

Première constatation, la taille 44/46 n’est déjà pas mesquine, surtout pour un vêtement assez ample, mais quand il faut poser la laine sur une surface 30 % plus étendue… eh bien, ça m’a pris trois heures montre en main, et à la fin j’étais si fatiguée que les couches de laine n’étaient pas aussi fines que j’aurais pu le souhaiter. Pourtant, le résultat n’est pas trop mal de ce côté-là. En tout cas, je comprends pourquoi je ne trouve généralement pas ma taille chez les créateurs de feutre… et je comprends encore mieux leurs tarifs relativement élevés (je les trouve encore raisonnables, tiens, et mon dos aussi !!! ;-).

J’ai remis le feutrage au lendemain et cette étape-là aussi a pris du temps, compte tenu du fait que le vêtement était un peu plus grand que ma table, que mon support de papier bulle, et qu’il fallait le mettre en travers pour qu’il ne dépasse pas en plus de ma « frite » de piscine, arrgh !!! Non, vraiment, pour faire du vêtement feutré, il faut un équipement adapté.

En comparaison, l’étape foulage a été un vrai plaisir. Je pense toutefois qu’elle n’est pas terminée car, à présent que j’ai regagné mes pénates et que j’ai une glace en pied pour m’apercevoir, je trouve que ça bâille un poil aux emmanchures. Je vais fouler un peu plus de ce côté-là. Magique, non ?

Et, bien sûr, réversible…

Mon premier vêtement feutré !Mon premier vêtement feutré !
Mon premier vêtement feutré !
Mon premier vêtement feutré !Mon premier vêtement feutré !

Voir les commentaires

La barbe de Lincoln

14 Août 2010, 10:53am

Publié par Mmm

Cela faisait longtemps que j’avais envie de tenter un de ces fils très bouclés, voire frisés, comme les présente Lexi Boeger en pages 134 à 137 de son magnifique Intertwined. Elle a la gentillesse d’expliquer sa méthode, il ne me manquait plus que les « locks » ou boucles ou frisettes pour essayer… Et justement j’avais craqué il y a pas si longtemps sur un bout de toison du bélier gotland Lincoln de Florence “maman Mouchon”

Hum, une fois à pied de rouet, je me suis aperçue que si elles étaient d’une incomparable douceur, les bouclettes du sieur Lincoln était un poil courtes pour ce que je voulais en faire. Mais je suis une fileuse fort têtue (d’aucuns vous diront avec des soupirs que je ne suis pas têtue qu’en matière de filage). J’ai donc « épluché » de nombreuses poignées de boucles à la main pour séparer les poils les uns des autres (je craignais qu’un peignage ou un cardage ne me les défrisent !) afin qu’ils accrochent mieux, et j’ai filé en les « accrochant » sur une base de mérinos du même gris. Une fois retordu, les boucles tiennent bien, et mon fil est indubitablement frisé ! J’ai hâte de le tricoter pour voir s’il donnera vraiment un aspect « fourrure »…

Bon, ce n’est pas très gentil de jouer ainsi les bricoleuses avec cette belle toison, car Florence avait pris la peine de joindre aux boucles de son Lincoln un rolag pour montrer un exemple de ce que cette toison fine et douce peut donner, une fois cardée avec de la soie. Qu’on se rassure : je n’ai pas utilisé tout le paquet. Justement, je crois qu’il est grand temps d’apprendre à maîtriser les cardes à main et d’essayer enfin le filage du rolag. À suivre…

La barbe de Lincoln
La barbe de LincolnLa barbe de Lincoln

Voir les commentaires

Chapeau, Belle-Maman !

13 Août 2010, 08:56am

Publié par Mmm

320-1Alors, elle est trop modeste, Belle-Maman, et elle ne veut jamais qu’on lui offre de cadeau pour son anniversaire – oui oui, ça nous complique un peu la vie, mais on s’amuse aussi ! :-D

En tout cas, je ne risquais pas de lui annoncer que je feutrais ce chapeau façon capeline à larges bords pour elle, elle aurait poussé les hauts cris… Je me suis donc bornée à affirmer que j’avais juste besoin d’un-modèle-pour-vérifier-la-taille-s’il-te-plaît-Suzy… D’où multiples essayages, avant d’avouer mon forfait… Eh bien, il a dû lui plaire, car elle est repartie avec sans se plaindre ! Elle a même trouvé le côté réversible amusant et je parie qu’elle hésitera chaque fois qu’elle le portera !

L’un des côtés est en mérinos Ashford acheté chez Artifilum gris chiné avec des mèches de mélange cardé orange sur la bordure, l’autre est en mélange cardé rouge avec des mèches orange. Ce mélange cardé mérinos et soie Ashford donne vraiment de beaux résultats en feutrage, tout en restant léger et doux.

 

320-2

Voir les commentaires

L’air des bijoux

12 Août 2010, 08:31am

Publié par Mmm

Seuls les doigts ont travaillé cette fois tandis que, sous l’ombre des chênes, j’écoutais un piano voisin égrener du Chopin (ah, oui, ÇA, c’est des vacances !). Le mélange de mohair, rubans et fils de soie teints avec art venait tout droit du Mouchon (merci Florence !) et il est passé quasi directement de son emballage à Monsieur Albert. Une fois le retors fait, la bobine jumbo était pleine à craquer !!!

L’air des bijoux
L’air des bijouxL’air des bijouxL’air des bijoux

Voir les commentaires

Chapeau de fillette à quatre mains

11 Août 2010, 11:17am

Publié par Mmm

318-1Profitant du rythme tranquille des vacances au soleil, Renata et moi avons confectionné à quatre mains ce chapeau réversible pour sa petite Chiara, en mérinos Ashford (gris chiné clair pour le fond, mélanges cardés avec de la soie bleu et rose pour les décors) acheté chez Artifilum. L’occasion pour elle de découvrir la technique du feutrage, et pour moi d’apprendre que feutrer en plein air, c’est agréable… mais à condition d’avoir une pince à épiler dans sa poche en permanence ;-)

 

318-2

Voir les commentaires

Fête des roses

9 Août 2010, 21:55pm

Publié par Mmm

Une des plus belles fêtes traditionnelles de mon Maroc natal, c’est, à la fin du printemps, la fête des roses de Kelaa des M’Gouna. L’image la plus impressionnante ? Les gros camions déchargeant devant la distillerie des tombereaux de pétales odorants, qui serviront à confectionner l’eau de rose la plus parfumée qui soit – un hydratant naturel pour la peau, mesdames ! Et une source de bien-être sans fin quand on s’en passe quelques gouttes sur le visage.

C’est cette avalanche de multiples tons de rose que m’évoque ce fil, tombé du rouet pendant mes vacances… d’où sa présentation dans la verdure. Eh oui, j’ai eu la grande chance de pouvoir emmener en vacances mon cher rouet ET mon matériel de feutrage, grâce à l’entêtement de mon Homme qui a réussi à tout caser dans la voiture…

Mais c’est Lululibellule qui m’a envoyé ces “mawatas” teints par ses soins avec des teintures Dupont. Elle n’aimait pas le côté accrocheur de la fibre… tout bénéfice pour moi, qui en ai profité, hé hé… Ce côté accrocheur permet en tout cas de filer très fin. La preuve : cet écheveau fait un peu plus de 500 m pour 36 g, en retors najavo, ce qui signifie que le célibataire faisait probablement plus de 1,5 km ! Avec des petites bouloches ici et là pour lui donner le côté tweedé que j'adore.

Fête des roses
Fête des rosesFête des roses

Voir les commentaires