Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Rue de la Laine, le blog

“Ma tasse de thé”

31 Juillet 2015, 17:47pm

Publié par Mmm

Juillet s’enfuit mais l’été est bien là… Pendant les vacances, je peux prendre le temps de savourer un café avec mon dessert en regardant les enfants jouer. L’écheveau du mois, dans le cadre de ma collection inspirée des arts de la table, cherche donc à imiter les grains de café, avec des petits cocons noués et un fil de mérinos brun très foncé.

“Ma tasse de thé”

Voir les commentaires

Légèreté d’été

21 Juillet 2015, 08:25am

Publié par Mmm

Légèreté d’été

Pour ce mois de juillet, j’ai proposé aux fileuses et fileurs du forum Tricotin d’oublier un peu les fibres animales !

Vous portez beaucoup de laine en été, vous ? Moi pas. Même pour me couvrir les épaules lorsque l’on dîne dehors, et que la fraîcheur tombe, l’été, en bonne traditionnaliste, je préfère les fibres végétales (à l’exception bien sûr de la soie, qui est de toute saison…). Sur ce forum, on en parle beaucoup moins que des fibres protéiniques. Il est pourtant possible de travailler le coton, le lin, la ramie, l’ortie, la soie de bananier… et les nouvelles viscoses obtenues à partir de bois de rose, d’algues, de soja, de bambou, que sais-je ! Mais il est vrai que la production des viscoses détourne de leur usage les personnes sensibilisées à l’écologie, car elle recourt à des produits chimiques et salit beaucoup d’eau, me suis-je laissé dire.

Alors, moi, j’ai fait simple : pas de viscose ni rien, mais un fil 100 % coton.

Pour l’instant, j’ai beaucoup de progrès à faire en matière de teinture du coton (je n’obtiens que des teintes délavées avec mes Jacquard, tout conseil est le bienvenu), donc j’ai décidé de carder des cotons colorés de la marque DHG, je les trouve doux et brillants. J’ai fait les rolags directement sur la cardeuse.

Légèreté d’été

Jusqu’à présent, j’avais surtout filé mon coton sur une charkha, en long draw, et j’obtenais un fil assez fin et régulier ; là, j’ai eu envie d’avoir à peu près ce que je fais habituellement avec la laine, un fil moyen un peu texturé. Donc j’ai fait comme si je filais de la laine, avec mon mouvement le plus simple (short backward draw). Grâce au réglage fin de l’Aura, cela s’est fait sans mal avec un pédalage un peu lent. Le retors, lui, n’a vraiment posé aucun problème.

Le fil qui en résulte est doux et solide, j’aime l’aspect un peu perlé qui se sent bien sous les doigts. À refaire en plus grande quantité avec un peu (ou beaucoup…) de soie pour un petit gilet d’été ou un cache-épaules !

Légèreté d’étéLégèreté d’été

Voir les commentaires

L’échange TRIO 3, une avalanche de belles choses

1 Juillet 2015, 14:24pm

Publié par Mmm

Il y a eu TRIO 1 et TRIO 2, or on dit “Jamais deux sans trois” !

Les participantes des premières éditions sur le forum Tricotin en étant sorties enchantées – pour la plus grande partie d’entre elles, car vous savez bien qu’on ne peut pas plaire à tout le monde et que les règles même de cet échange impliquent une prise de risque qui peut heurter mais à laquelle je tiens beaucoup, car il est important de sortir de sa zone de confort de temps à autre pour tendre la main à l’inconnu – j’ai relancé l’échange TRIO pour une troisième année.

L’échange TRIO 3, une avalanche de belles choses

Voici le principe : chaque personne inscrite envoie un choix de fibres à filer à un ou une “filleul(e)” mystère dont le nom lui est donné au dernier moment. Elle reçoit également, de la part d’un parrain ou d’une marraine tout aussi mystérieux, un choix de fibres à filer et à adresser à une troisième personne. Bref, au bout du compte, tout le monde envoie des fibres, file un écheveau et en reçoit un ! Les meilleurs moments étant bien sûr les deux journées (cette année, le 1er mai et le 1er juillet) où tout le monde ouvre son colis et découvre des petits cadeaux avec ce qui fait l’essentiel de l’échange, les fibres et le fil mystérieux.

Voici donc comment les choses se sont passées de mon côté…

L’échange TRIO 3, une avalanche de belles choses
L’échange TRIO 3, une avalanche de belles choses

D’abord, j’ai sorti mon hackle et j’ai mélangé de belles fibres douces et précieuses sur le thème “Nuit de Chine”, conviant ma filleule à un voyage en Asie. Hem, je ne pouvais pas me douter que le tirage au sort allait désigner la seule Asiatique de l’échange… bon bon bon… eh oui ! rien de plus facétieux que le hasard. “Forest-Side” a tout de même apprécié les petits cadeaux joints à mes fibres, je crois :-)

Pour ma part, j’ai reçu une belle nappe fantaisie aux tons d’automne de la part de “Baolin”, accompagnée de très jolies choses dont une bague textile de sa création que j’adore.

L’échange TRIO 3, une avalanche de belles choses
L’échange TRIO 3, une avalanche de belles choses
L’échange TRIO 3, une avalanche de belles chosesL’échange TRIO 3, une avalanche de belles choses

Je me suis beaucoup amusée à filer cette nappe – OK OK… j’avoue… j’ai un peu “chargé la mule” – enfin, la bobine ! Il m’a fallu sortir l’Overdrive pour le retors fantaisie que j’avais en tête. Je ne sais pas si mon écheveau peut être considéré comme un trésor, mais il est conséquent, c’est sûr !

L’échange TRIO 3, une avalanche de belles chosesL’échange TRIO 3, une avalanche de belles choses
L’échange TRIO 3, une avalanche de belles chosesL’échange TRIO 3, une avalanche de belles choses

Suivant la coutume, je l’ai renvoyé avec son lot de petits cadeaux à ma filleule “Lolatralala”, tandis que je recevais de “Flora” un colis somptueusement composé d’un magnifique écheveau, de belles fibres et de gourmandises diverses.

L’échange TRIO 3, une avalanche de belles choses
L’échange TRIO 3, une avalanche de belles choses

Forest-Side, Baolin, Lolatralala, Flora et moi avons donc partagé un beau voyage dans notre imaginaire fibresque et nos spécialités régionales. On peut dire pis que pendre d’Internet, la Toile, c’est ce qu’on en fait. Et pour nous autres, fileurs et fileuses, la vie serait bien moins riche sans ces rencontres stimulantes et pleines d’humanité à travers lesquelles on ose tendre la main à un inconnu et lui offrir le meilleur de nous-mêmes. Au point, parfois, de nouer des amitiés très puissantes.

Voir les commentaires