Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Rue de la Laine, le blog

Fractales

24 Avril 2016, 19:05pm

Publié par Mmm

Ces dernières années, on a beaucoup parlé du filage “fractal” ; nous sommes nombreuses(x ?) à l’avoir déjà expérimenté mais j’ai proposé comme thème du mois aux fileuses et fileurs du forum Tricotin de nous y (re)mettre ensemble de manière plus formelle.

D’abord, les bases : quelle est la technique du filage “fractal” ?

On part généralement d’une mèche teinte, même s’il n’est pas impossible de réaliser un “fractal” avec une nappe cardée. Le principe réside dans la gestion des plages de couleur en lien avec la façon de retordre à deux brins. Si vous avez l’intention de teindre vous-même la mèche, je pense que pour le “fractal”, plutôt que de multiplier les petites touches de couleur, il vaut mieux privilégier des plages de couleurs assez larges et différenciées.

Quel est l’intérêt ? Obtenir une plus grande palette de teintes plus fondues, proches d’un effet chiné, plutôt qu’un effet de rayures de couleurs tranchées. Pour en mesurer la beauté, savoir si cela vous plaît, mieux vaut l’essayer !

Le principe est de commencer par diviser la mèche teinte en deux dans le sens de l’épaisseur. Pour un fil plus simple, on pourrait filer chacune de ces demi-mèches sur une bobine et les retordre ensemble. Mais pour le “fractal”, si on file en effet une des demi-mèches sur une bobine, pour l’autre, on la divise en un certain nombre de mèches plus fines avant de procéder au filage. Le nombre dépend de votre goût (plus il y en a, plus le schéma des couleurs va se répéter), et aussi un peu du calibre de fil que vous avez en tête : si vous souhaitez faire un gros fil bien dodu, vous ne pouvez guère diviser votre demi-mèche en 8 ou 16 portions (ah ! vous commencez à les sentir un peu, là, les mathématiques qui ont donné son nom à ce type de filage ?).

Une fois toutes les fibres filées, on est en terrain connu, il suffit de retordre les deux brins ensemble. Et voilà !

Voici ma propre contribution au thème.

J’ai commencé par teindre une mèche de laine et soie en suivant les recommandations que je vous ai faites : pour une fois, des plages de couleurs bien distinctes plutôt que tout un tas de taches fondues les unes dans les autres.

Ensuite, j’ai divisé ma mèche en deux, puis j’ai divisé ce qui restait en huit. À moins de vouloir faire un fil vraiment très fin, je crois que je n’aurais pas pu les diviser encore une fois. Je suppose que si je voulais faire mieux, au lieu de teindre une seule mèche, j’en teindrais deux côte à côte, de la même manière.

FractalesFractales

Sur les deux bobines filées, on voit déjà une différence. La première contient les “mini-mèches”, la seconde, la demi-mèche entière.

Voici l’écheveau terminé. L’effet “fractal” n’est pas forcément très parlant sur l’écheveau lui-même.

FractalesFractales

Je me suis dit qu’on le verrait mieux une fois tricoté et j’ai sorti mes aiguilles pour réaliser cette écharpe d’été légère et ajourée. Là, on voit bien la multitude de nuances des rayures obtenues.

FractalesFractales

Voir les commentaires

Dix ans, dix cadeaux !

19 Avril 2016, 13:43pm

Publié par Mmm

Dix ans, dix cadeaux !

Je vous l’ai promis au début de l’année : puisque le blog fête ses dix ans, vous aurez un cadeau par mois pendant dix mois, soit dix cadeaux en tout.

Le mois dernier, Cathy a gagné une écharpe en feutre “cobweb” signée Rue de la Laine.

Le cadeau d’avril…

Ce mois-ci, on revient aux fibres : une mèche 50% BFL 50% soie teinte à la main dans des couleurs printanières. Qui n’en veut ?

Dix ans, dix cadeaux !

Comment ça marche ?

J’aimerais pouvoir gâter 100 % de mes chères lectrices et chers lecteurs, mais ce n’est hélas pas possible ! Je vous propose donc un tirage au sort. Vous pouvez y participer en m’envoyant un message. Je tirerai au sort le bénéficiaire du cadeau le dernier jour de chaque mois. Ce mois-ci, ce sera le samedi 30 avril. Le ou la gagnant(e) sera immédiatement averti par e-mail. Sans réponse de sa part dans les quarante-huit heures, il sera procédé à un nouveau tirage au sort.

Si le lien ci-dessus ne fonctionne pas, utilisez l’adresse contact(à)ruedelalaine.com pour m’écrire, en remplaçant “(à)” par @. Désolée de vous forcer à faire cette manipulation, mais je cherche à éviter les spams qui me font perdre mon temps…

Suite à votre participation, vous serez inscrit à la newsletter de la boutique, si vous ne l’êtes pas déjà. Soyez rassuré(e), les messages ne sont pas nombreux et il est très simple de se désinscrire.

Attention : vous ne pouvez pas participer au tirage au sort en publiant simplement un commentaire sur le blog. Cette fonction ne me permet pas de voir votre adresse e-mail, donc de vous identifier, de vous prévenir si vous avez gagné et de vous inscrire à la newsletter.

Tout le monde a le droit de participer. Toutefois, si vous ne vivez pas en France, je me réserve la possibilité de demander une participation aux frais de port. Vous pourrez naturellement refuser le cadeau si vous les jugez trop élevés, et dans ce cas je procéderai à un nouveau tirage au sort.

Gagnante : Lucine a remporté la mèche teinte

Voir les commentaires

Au pied de l’arc-en-ciel…

17 Avril 2016, 18:12pm

Publié par Mmm

Au pied de l’arc-en-ciel…

Avec le temps changeant que nous avons eu ces derniers jours, j’en ai vu des arcs-en-ciel ! Cela m’a fait penser à un projet sur lequel j’ai travaillé récemment et je me suis dit qu’il était temps de le montrer… Mon travail sur le cercle chromatique, aussi (plus poétiquement) appelé “roue des couleurs”.

Quand on aime teindre, les tentations ne manquent pas, les différentes marques de teinture proposent des palettes presque infinies de coloris. Mais je conseille toujours à mes stagiaires de posséder les trois couleurs primaires (jaune, magenta, cyan), plus du noir. Même si on ne cherche pas à créer ses propres nuances, devant l’offre pléthorique de Dupont, Kniazeff, Landscapes, Greenshades, Jacquard et j’en passe, il peut être utile de pouvoir essayer, entre autres choses, de reproduire un coloris très précis. Par exemple, on m’a déjà commandé de copier des fils spécifiques devenus introuvables pour réparer un ouvrage.

Et puis, moi qui aime explorer les cardages chinés avec mes collections “Roses des vents”, j’ai forcément été tentée d’explorer la rosace la plus basique de toutes, le cercle chromatique. C’est ce que j’ai fait cet été en teignant des fibres de Maco Mérinos, une de mes laines préférées, dans les trois couleurs primaires avant de les mélanger par cardage pour obtenir une roue de mini-nappes qui furent une vraie gourmandise à filer :-)

Au pied de l’arc-en-ciel…Au pied de l’arc-en-ciel…Au pied de l’arc-en-ciel…
Au pied de l’arc-en-ciel…Au pied de l’arc-en-ciel…Au pied de l’arc-en-ciel…

Ensuite, je me suis amusée à travailler par cardage à partir de coloris déjà teints (fibres de mérinos DHG) légèrement différents des couleurs primaires, un vrai bleu, un rose profond et un jaune un peu acide, et cette fois je me suis fait un plaisir de passer mes mini-écheveaux sur le métier à tisser pour réaliser une écharpe aux couleurs de l’arc-en-ciel. Un vrai Rainbow Flag à porter autour du cou quand on en a marre des grisailles de l’hiver !

Au pied de l’arc-en-ciel…Au pied de l’arc-en-ciel…
Au pied de l’arc-en-ciel…Au pied de l’arc-en-ciel…

Voir les commentaires

Fleur bleue

6 Avril 2016, 17:35pm

Publié par Mmm

Fleur bleue

C’est une expression désuète pour désigner une chose qui l’est aussi… “fleur bleue”, ça veut dire romantique, sentimental, il y a aussi un côté timide et naïf à la chose. Bref, tout le contraire des générations que nous sommes en train d’élever à coups de YouPorn !!

Mais moi qui suis née au siècle dernier, j’aime bien le côté fleur bleue, et l’expression aussi. De plus, si on la prend littéralement, il n’y a pas beaucoup de limites à l’inspiration qu’elle peut offrir dans le domaine du filage. C’est donc le thème que j’ai proposé aux fileuses et fileurs du forum Tricotin pour le mois de mars.

Pour ma part, j’ai encore une fois craqué non pas pour de véritables fleurs, mais pour les motifs et coloris de mes porcelaines préférées… Sauf que, rendre l’effet d’un semis de fleurs bleues sur un fond clair, j’ai longtemps hésité à la manière de m’y prendre. Et donc, comme souvent lorsque j’hésite, au lieu de choisir une méthode, j’en teste plusieurs.

Ici j’ai essayé de “dessiner” mes fleurs sur mes écheveaux de deux manières différentes : par cardage et par teinture.

La première fois, en utilisant ma cardeuse. Pour obtenir un effet de petites touches de bleu sur un fond pâle, j’ai teint de la bourrette de soie, que j’ai intégrée au cardage en accélérant la vitesse pour que les fibres n’aient pas trop le temps de s’étirer, permettant un effet de “grumeaux”. J’ai filé la nappe en core-spinning autour d’un fil de laine fin et j’ai un peu feutré l’écheveau au blocage pour lui donner du corps.

La seconde fois, j’ai filé deux bobines de laine blanche et les ai passées en écheveaux avant de les teindre façon shibori ou “tie & dye” avant de les retordre ensemble. Je voulais obtenir un effet de passages de couleurs plus “tranchés” qu’avec une simple mèche teinte. Là, pas sûre que l’effet soit vraiment différent… Je ne sais pas ! Oui, les deux écheveaux sont différents, mais est-ce que je n’aurais pas obtenu un effet similaire en me contentant de poser des touches de peinture bleue sur une mèche blanche ? Peut-être bien que si…

Fleur bleue Fleur bleue

Voir les commentaires